Stratégies d’efficacité énergétique en entreprise : intérêts et enjeux

Face aux nouvelles normes régissant la consommation d’énergie en entreprise, il nécessaire d’entamer une démarche d’efficacité énergétique dans  le cadre d’une certification ISO 50001.

Laurent Jacquel, Bureau d’études énergétiques Actinéo : “L’audit énergétique permet d’identifier des gisements d’économies très divers.”

Actinéo, Bureau d’études énergétiques, accompagne les entreprises tertiaires, les collectivités et les copropriétés d’habitation, pour réduire rapidement et durablement leurs consommations d’énergie dans leurs bâtiments. Laurent Jacquel, gérant de la société, nous donne son témoignage.

Quel est le contexte réglementaire actuel quant aux économies d’énergies ?

« Les grandes entreprises (effectif > 250 salariés et CA > 50 M€) sont désormais contraintes par la loi de réaliser un audit énergétique et celui-ci doit être mis à jour tous les 4 ans. Les orientations prises au niveau national vont dans le sens de normes et contraintes réglementaires de plus en plus nombreuses sur le sujet.

Ce contexte réglementaire, contraignant en apparence, peut également être vu comme une source d’opportunités. En effet les gisements d’économies sont nombreux et souvent insoupçonnés pour les entreprises qui mettent en place une stratégie d’efficacité énergétique.

Pour citer un autre exemple, un décret du conseil d’Etat prévu pour début 2017 prévoit de fixer pour les bâtiments tertiaires (privés et publics) de plus de 2000 m2 une réduction de 25% des consommations énergétiques à horizon 2020 ou un seuil de kWh/m2/an à ne pas dépasser. Quelques soient les modalités retenues dans ce décret l’objectif est clairement d’aller vers des bâtiments de plus en plus économes. »

Quel est l’intérêt pour une entreprise de se lancer dans une démarche d’efficacité énergétique ?

« Beaucoup d’entreprises sous-estiment le potentiel des économies d’énergies qu’elles peuvent réaliser, surtout dans un contexte où la Commission de Régulation de l’Energie prévoit une augmentation de plus de 30% du prix de l’électricité d’ici 2020.  Pour les bâtiments anciens par exemple, souvent énergivores, leur rénovation est source d’économies visibles à très court terme.

Les résultats d’un audit énergétique donnent une vision globale d’un site dont se dégagent des axes d’améliorations multiples. Une première série de solutions « de bon sens » est souvent simple à mettre en œuvre et permet des économies immédiates.

Pour les entreprises très consommatrices en énergie, comme dans l’industrie, les stratégies d’efficacité énergétique sont mises en place depuis de nombreuses années ce qui témoigne de leur pertinence. »

 Audits énergétiques et certification ISO 50001

« L’audit énergétique, au-delà de son caractère obligatoire pour les grandes entreprises, donne une vision globale et complète de l’état énergétique d’un site. A partir de cette étude à un instant donné il est possible de décliner une série de solutions et de prioriser les axes d’amélioration. L’audit permet d’identifier des gisements d’économies très divers.

La certification ISO 50001 témoigne de la mise en place d’un système de management de l’énergie et d’une politique d’amélioration continue pour réduire les consommations énergétiques. Point important, les grandes entreprises certifiées ISO 50001 sont exonérés de réaliser les audits énergétiques réglementaires obligatoires. La certification est conduite en interne par une personne qualifiée et repose sur la méthodologie PDCA (Planifier > Développer > Contrôler > Ajuster) que l’on retrouve dans les certifications ISO 9001 et ISO 14001.

L’audit énergétique peut être le point de départ d’une certification ISO 50001 mais les deux démarches peuvent exister en parallèle. »

 Quelles sont les mesures types proposées à la suite d’un audit énergétique ?

« Les solutions sont très nombreuses et spécifiques à chaque entreprise auditée, que nous sommes ensuite en mesure d’accompagner en tant que maître-d’œuvre dans la réalisation.

Une étape importante est la sensibilisation des utilisateurs pour optimiser leurs comportements. En proposant des solutions simples au quotidien, en réunion et lors d’atelier de sensibilisation, il est possible de créer un état d’esprit favorable aux bonnes pratiques.

Le deuxième axe majeur touche au bâtiment en lui-même et aux systèmes et équipements en place : amélioration de l’isolation, rénovation du système de chauffage et de ventilation, remplacement et pilotage des matériels d’éclairage (LED, détection de présence…), optimisation des contrats de fourniture d’énergie…

Ces mesures peuvent être échelonnées dans le temps et laissent à l’entreprise une liberté d’action selon son calendrier et son budget. »

Audits énergétiques et certification ISO 50001

Jean-Olivier Gonin, dirigeant chez HOMING HOME : « Le bâtiment communiquant et connecté est une réponse efficace pour le suivi et la réduction des consommations. »

Suite à un audit énergétique ou dans le cadre d’une certification ISO 50001, l’application des principes de la domotique en entreprise apporte de nombreuses solutions pour une utilisation rationnelle des ressources.

En équipant vos locaux d’un système adéquat vous pouvez :

  1. Suivre vos consommations en direct, poste par poste, à l’aide de graphiques et d’un historique précis
  2. Piloter de manière centralisée vos locaux pièce par pièce : éclairage, chauffage, ventilation, organes de sécurité…
  3. Comparer et évaluer vos progrès par rapport aux périodes précédentes
  4. Chasser le gaspillage en automatisant des actions correctives (extinction des lumières/des chauffages lorsque les locaux sont vides…)
  5. Evaluer votre retour sur investissement et prévoir de nouvelles actions

Par une connexion progressive du bâtiment au système, votre investissement se fait de manière maîtrisée et en évitant le changement des installations électriques : les installations Energy Board se font sans travaux grâce à la technologie radio.

Articles similaires