Domotique et performance énergétique des équipements communaux

Face à la baisse des dotations, la domotique répond aux besoins des communes de réaliser des économies d’énergie. Exemple avec cette installation connectée qui pilote la salle des fêtes avec l’agenda Google.

Les finances publiques devant être regardées de près, dans des petites communes comme dans la Loire (Auvergne Rhône-Alpes) boucler le budget communal va de pair avec la performance énergétique des équipements, synonyme d’économie d’énergie, une action souvent bien accueillie par les administrés à l’heure du paiement des impôts locaux.

La municipalité qu’a rencontrée Homing Home Domotique Lyon possède plusieurs bâtiments communaux : salle polyvalente, gymnase, école et maternelle. Alors que le maire est confronté à une baisse des dotations, le budget chauffage des locaux représente une part importante des finances de la commune.

pilotage à distance d'une chaudière à gaz

Le pilotage à distance est compatible avec tout type de chaudière, à gaz, électrique, fioul…

De plus, chacun de ces bâtiments est occupé périodiquement avec des besoins différents selon les utilisations. Exemple avec la salle des fêtes utilisée lors de spectacles, de mariage ou du passage de l’équipe de nettoyage, l’école maternelle inoccupée pendant les vacances scolaires ou encore les locaux de la mairie à chauffer seulement aux heures d’ouverture du public

Jusqu’à présent la gestion du chauffage était assurée manuellement grâce à l’intervention d’un agent communal et de programmateurs hebdomadaires classiques qui répondent à 80% des besoins, tandis que la mairie gérait les réservations des équipements avec un agenda Google classique.

Les réservations de salle pilotent la chaudière

réaliser des économies d'énergie dans les bâtiments communaux

Comment réaliser des économies d’énergie dans les bâtiments communaux? Réponse avec nos solutions domotique.

Homing Home fait le lien automatique entre le calendrier de réservation de la salle par la Mairie et le chauffage de la salle réservée. Magique non ? Quelques sondes de température, une commande sur la chaudière et un peu de savoir-faire permettent de réaliser cette prouesse.  Si la salle est réservée, le chauffage sera assuré. Si elle est vide, il fera 16°C et les économies seront au rendez-vous.

Une commune de taille modeste n’a pas les ressources techniques et financières en interne pour choisir et acheter le bon produit. Dans notre cas, le SIEL (Syndicat Intercommunal des Energie de la Loire) est intervenu pour assurer le conseil et l’accompagnement.  Son rôle ne se cantonne pas au chauffage mais touche de très nombreux sujets techniques insoupçonnés.

Suivi permanent des consommations et des économies d’énergie

Le SIEL mesure depuis plusieurs années la consommation en gaz de cette structure. Nous établirons un bilan au terme de la saison de chauffe et ferons une publication des résultats. Nous estimons aujourd’hui le retour sur investissement de l’ordre de 2 ans. Ensuite, ce sont des économies chaque année.

Articles similaires